Pastels secs

19. oct., 2013

Lorsque les bâtonnnets de pastels sont très sales, les nettoyer en les plongeant dans une caisse en carton remplie de sable fin sec.

Simplement les faire rouler dedans, Ils retrouveront leur teinte pure d'origine.

19. oct., 2013

Le choix de la teinte est primordiale, car elle permet d'harmoniser les touches et influe sur les couleurs du pastel.

Là encore deux écoles:

Certains préfèrent choisir un support dans les tonalités de l'oeuvre pour accentuer l'effet général.

D'autres jouent sur les oppositions. Ils choisissent un support de tonalité chaude pour réchauffer les verts d'un paysage, un support de tonalité froide pour souligner les roses délicats d'un portrait.

19. oct., 2013

Avant que les papiers spéciaux pour pastel n'existent,les artistes travaillaientsur du papier à dessin vergé ou alvéolé (comme canson mi-teinte).

Beaucoup d'artistes contemporains continuent d'utiliser ces supports,voir du papier aquarelle ou même de la toile.

D'autres fabriquent eux-mêmes leur papier à grain avec des apprêts spécifiques ou en mélangeant par exemple gesso et sable fin.

19. oct., 2013

 

  • Le pastel est sensible au frottement,il faut l'encadrer avec un passe - partout épais qui l'isolera du verre.

 

Si vous ne corrigez pas votre pastel, sa surface peut encore être bien protégé. Cela se fait par le plus efficacement possible l'encadrement , ce qui évite maculage accidentel et abrasions , ainsi que la décantation des poussières . Si le support est du papier, toile, ou en bois, au moins un espace doit être prévue entre la surface de la composition et le côté intérieur du vitrage. Cela devrait protéger contre les frottements et les risques de condensation et de coloration ultérieure devrait y avoir une baisse rapide de la température. Cet espace peut être créée en utilisant un biseau mat profond, entre l'œuvre d'art et le vitrage .

 

Les Pastels sur des feuilles volantes doivent être articulées à tous les bords ou plus passe-partout pour éviter le frottement conséquent de poudre contre le vitrage une fois encadrée. Matériaux de matage devraient être 100 % ragboard . Cela permet d'éviter la décoloration due à l'acidité et permet une action tampon doux contre les variations d'humidité .

 Pour les vitrages, utiliser uniquement des matériaux antistatiques pour éviter d'avoir de la poudre a décollé de la surface de la composition. De tels produits comprennent le verre ordinaire, ainsi que le verre non réfléchissante qui incorpore une barrière ultraviolet (tel que, Museum verre ) . Feuille acrylique doit être utilisé avec prudence en raison de sa charge statique. S'il est utilisé, appliquer une solution antistatique sur les côtés interne et externe de la feuille . Protégez-vous contre les grandes feuilles minces d' acrylique parce qu'ils s'inclinent et se reposer sur la surface du pastel, et éviter de transformer n'importe quel pastel face vers le bas .

Mieux vaut éviter le plexiglas qui peuvent se charger en d'électricité statique et attirer les pigments.

Si le pastel a été réalisé sur du papier fin, il est possible d'empêcher ce dernier de gondoler en le marouflant sur un carton épais sans acide et avec une colle aérosol

19. oct., 2013

 

 

Ces facteurs adverses ont provoqué d'innombrables débats parmi les artistes quant à la façon de stabiliser ces œuvres, et les substances à utiliser.

Alors que certains matériaux et procédés peuvent répondre aux objectifs d'un artiste particulier, il n'y a pas de fixateur idéal.

En théorie, n'importe quel liquide appliqué au pastel va pénétrer dans les espaces entre les fines particules de poudre et causer certaines couleurs ou de la composition globale de devenir terne ou assombrir, diminuant ainsi sa propriété de diffusion de lumière caractéristique.

Les Fixatifs peuvent également modifier la couleur du papier exposé. Ces facteurs doivent être gardés à l'esprit si vous décidez de fixer votre pastel, et si c'est le cas, il est préférable d'expérimenter à l'avance avec les matériaux que vous prévoyez d'utiliser.

Le fixatif permet de lier les particules du pastel entre elles et de mieux les accrocher au support.

Certains artistes n'hésitent pas à l'employer à différents stades du travail pour peindre par succession de couches. D'autres bannissent le fixatif, qui altère selon eux le velouté des textures et l'intensité des couleurs.

Avec une précaution :

Un excès de fixatif peut créer un effet brillant irrécupérable.

 

Recettes de fixatifs pour le pastel et le fusain

Ces 2 recettes sont tirées de la publication « Pratique des Arts N°47 pages 46 et 47 ».


Pour un support papier : un fixatif à la gomme dammar
Ingrédients et matériel
100 g d’alcool à 70°
3 g de gomme laque blanchie
2 g de résine dammar
Filtre à café



Remplissez un flacon avec l’alcool ménager et versez la gomme laque bien broyée, laissez dissoudre pendant 24 heures en secouant le flacon régulièrement. Puis versez la résine dammar bien broyée et laissez reposer pendant 48 heures.

Filtrez, le fixatif est prêt.
Le moyen le plus simple pour appliquer le fixatif à pastel consiste à utiliser une soufflette à bouche. Procédez à 30 cm de la surface en balayant celle-ci de manière régulière, de gauche à droite et de haut en bas. Laissez sécher la première couche et vérifiez le résultat avec les doigts.
Pour un support toile : un fixatif vinylique
Ingrédients et matériel
20 g de liant acrylique ou vinylique
80 g d’eau distillée
Diluez le liant vinylique ou le liant acrylique avec l’eau distillée, remuez jusqu’ l’obtention d’une consistante bien liquide. C’est prêt.
Le moyen le plus simple pour appliquer le fixatif à pastel consiste à utiliser une soufflette à bouche. Sur la toile, qui absorbe moins bien le liquide, pulvérisez le fixatif de préférence à plat, afin d’éviter les coulures éventuelles. Laissez sécher au moins 20 minutes