Les reflets d'O
Ce qui est visible n'est que le reflet de ce qui est invisible
pastels secs 28/40

Champ de blé à la lumière d'un soir

Pastel sec Derwent et Jaxell sur canson mi-touch 20/30


Pastel sec sur papier pastelmat 30/20

Rencontre de l'Allondon avec le Rhône


L’Allondon naît d’une source karstique*
du massif du Jura, en France. Son
nom est d’origine préceltique, et signifie
« eau vive ». Cette rivière poissonneuse,
à caractère torrentueux, reçoit
sept affluents principaux jusqu’à son
embouchure dans le Rhône.
L’Allondon prend sa source à 649 m
d’altitude à proximité du hameau de
Naz-Dessus (commune d’Echenevex,
France). Comme beaucoup de riviè-
res provenant du massif du Jura, elle
déverse ses eaux dans un paysage
fait de blocs de taille parfois impressionnante.
L’eau surgit à différentes
hauteurs selon les saisons, avec un
maximum au printemps lorsque les
eaux de fonte des neiges s’additionnent
aux premières pluies tempérées :
le spectacle est alors particulier, les
flots jaillissant de la montagne dans
un bouillonnement blanc, surgissant
de partout dans ce dédale de pierres.
L’importance de cette source laisse
prévoir de vastes salles souterraines
dans le massif jurassique. Le réseau
hydrologique souterrain de ce cours
d’eau garde encore une grande partie
de ses secrets.
Au début de son cours, l’Allondon
présente un visage inhabituel, rappelant
plus volontiers les torrents de
montagne que la belle rivière s’étalant
dans sa plaine alluviale. Dans cette
partie amont de son bassin versant,
elle traverse une forêt de conifères,
dévoilant une nature riche et reposante.
L’impétueux cours d’eau poursuit
alors son chemin, sautant d’abord
de roche en roche recouvertes d’une
mousse vert émeraude, puis s’engage
progressivement dans les bois
de feuillus avant d’atteindre la plaine.
Là, elle retrouve la forêt: son horizon
s’élargit, lui permettant de prendre ses
aises dans la magnifique zone alluviale
qui commence aux Baillets. Quelques
kilomètres en aval, elle rejoint enfin le
Rhône peu avant le village de la Plaine,
en Suisse


Brume le long du rhône

Aquarelle 30/20 sur papier d'Arches 300G

L'Etang du mont d'orge
Aquarelle sur papier Waterford 300G 30/20

Situé au revers de la colline de Montorge, le lac doit son origine à un surcreusement glaciaire et à des dépôts de moraines qui ont créé un fond étanche.
L’analyse des pollens conservés dans la tourbe a permis de reconstituer l’histoire de la végétation et des cultures depuis la fin de la dernière glaciation.
Le bisse de Lentine constitue le principal apport en eau du lac. Il apporte des limons qui combleraient progressivement le lac, s’ils n’étaient pas retenus dans un étang crée au nord en
1974, date où un curage du lac principal a été égalementent repris. Retenir les limons en amont du lac permet de retarder une nouvelle intervention dans celui-ci. Selon le plan de gestion de Montorge, l'étang servant de décantation serait lui-même à recreuser régulièrement pourremplir durablement sa fonction. Par ailleurs, un tel étang moins profond et surtout sans
population piscicole est favorable à la reproduction des batraciens.
Le lac de Montorge fait partie de l’inventaire fédéral des sites de reproduction de batraciens d’importance nationale. Le crapaud commun est bien représenté, de même que la grenouille
rousse. Par contre le Sonneur à ventre jaune n’a plus été revu.
C'est pourquoi plusieurs gouilles ont également été creusée dans cette zone d'anciens jardins
au Nord du lac de Montorge, zone actuellement embrousaillée et boisée.
Le lac a aussi un rôle dans le domaine de l'agriculture:
le bisse de Montorge qui en ressort et
des stations de pompage à l'Est et au Sud du lac permettent d'arroser les vignes du versant sud de la colline

Paysage hivernal du Jura
Aquarelle 25/30 sur papier Arches fin 300G

IDENTITE
Sapin ou Sapin pectiné ou Sapin blanc - Abies pectinata-Abies Alba
REPARTITION GEOGRAPHIQUE
 Se localise dans la chaîne de montagne du Jura.
 Pousse naturellement à plus de 600 mètres d’altitude.
 On constate une augmentation de la qualité avec l’altitude.
Couleur saumon très clair qui tire vers une couleur ivoire pour certaines
provenances du Haut Doubs.
 Se différencie très nettement des sapins vosgiens dont le rose plus marqué tient
à la coloration plus sombre des cernes

Reflets le long du rhone

Aquarelle papier Centenaire 300 G 20/30

Rives du Rhône lagune de Planfonds (Bernex)
Aquarelle papier d'Arches 30/20


Cabane au bord du Rhône en hiver
Aquarelle sur papier d'Arches 300G


Un jour en hiver dans la campagne Genevoise
Aquarelle sur papier Fabriano 300 G 23/17


Marais Hainard réserve d'oiseaux Bernex
Aquarelle sur paier d'Arches 300G 30/24